Sylvain Hotte

Sylvain Hotte © 
Agrandir

Livres de l'auteur
Aux Éditions de la Bagnole

Résumé carrière

Sylvain Hotte est né le 14 mars 1972 dans le quartier Saint-Michel, à Montréal. Fils aîné d'une famille de la classe moyenne, il grandit à Brossard où il mène une enfance sans histoire. C'est sa mère, bibliothécaire, qui l'amène à la lecture. Dès lors, le goût de l'aventure, réelle ou imaginaire, ne le quittera plus.

À l'adolescence, il admire Jack London, le régime communiste en ex-URSS et Jello Biafra. Il entreprend alors la lecture de l'œuvre intégrale de Friedrich Nietzsche sans rien y comprendre, mais en éprouvant beaucoup de plaisir. Dans un cours d'éducation choix de carrière, n'ayant rien préparé pour sa présentation sur un futur qui ne l'intéresse pas (il est anarchiste, alors), il décide d'improviser sur le métier d'écrivain. Malgré une note qui le place parmi les cancres de sa classe, c'est la révélation : il sera écrivain.

Ainsi, l'écriture devient peu à peu une passion, puis une véritable obsession. Mais sans résultat probant. Car déjà, ses professeurs (avec raison d'ailleurs) ne lui reconnaissent aucun talent et le lui signifient impérativement à l'encre rouge. Il s'exercera pendant les années à venir, dans le plus grand silence, avec obstination.

Jeune adulte, l'esprit dissipé, les idées toujours confuses, Sylvain Hotte poursuit, tour à tour, sans jamais les terminer, des études en sciences humaines, en loisirs et en philosophie. Il s'inscrit finalement au Pavillon technique de Québec et obtient un diplôme de technicien en réfrigération… comme son père.

En 1997, rongé par l'ennui, il écrit quelques nouvelles sur un personnage burlesque vivant dans un Mexique imaginé. Il en résulte la publication de son premier roman, Miguel Torres, aux Éditions des Glanures.

Sans succès et sans le sou, il poursuit successivement les métiers de frigoriste, de menuisier, de scénographe, de directeur de production et d'homme à tout faire, tout en effectuant quelques voyages inusités où il se retrouve tantôt journaliste en Haïti avec l'armée canadienne, tantôt directeur d'une tournée à Taïwan pour un groupe de musique africaine.

Alors qu'il mène la vie ordinaire de coordonnateur d'une galerie d'art à la mode dans le quartier Saint-Roch à Québec, il entreprend l'écriture d'une série jeunesse à caractère historique et fantastique. Les premiers tomes des aventures de Darhan, jeune guerrier du 13e siècle dans l'empire de Gengis Khan, sont publiés le 8 mars 2006. La fée du lac Baïkal, le premier tome de la série, a remporté le Prix jeunesse de science-fiction et de fantastique québécois au Salon international du livre de Québec 2007. Sylvain Hotte sourit enfin.

Invité par les Éditions de la Bagnole à écrire pour la collection Gazoline, il présente un conte fantastique, une fable romantique : Le chagrin des étoiles.

Aujourd'hui, Sylvain Hotte est le capitaine d'un petit voilier. Il conjugue, en imaginant ses histoires fantaisistes, les plaisirs de l'écriture à ceux de la navigation.